48 Boulevard Serurier, 75019  Paris

©2020 par Dr Benjamin Landman. Service de pédopsychiatrie, CHU Robert Debré.

  • Collectif

Comment vos enfants peuvent aider leurs grands-parents à faire face au stress du covid-19 ?

Mis à jour : il y a 6 jours

Pr Delorme, Dr Emma Barron, Dr Alexandre Hubert, Dr Eva Stantiford


Tes grands parents peuvent être particulièrement stressés par la crise COVID-19. Ils ne te voient plus aussi souvent que d’habitude et sont obligés de rester chez eux. Alors ils ont besoin de toi !! Pour les aider à supporter cette période d’isolement, nous te proposons quelques trucs qui pourront rendre leur quotidien plus facile, et qui les rendront plus heureux.

Quand et comment prendre des nouvelles ?

  • Il ne faut pas hésiter à appeler tes grands parents chaque jour, mais tout en s’assurant qu’ils sont contents que tu les appelles. Parfois les grands parents ne sont pas très à l’aise avec la technologie. Donc les visio-conférences ne sont pas toujours ce qu’ils préfèrent. Avec le téléphone ils sont souvent plus à l’aise. N’hésite pas à leur demander.

  • Demande à tes grand parents quelle heure est la meilleure pour les appeler. Peut être tes grands parents ont l’habitude de faire une sieste ou ils ont un rendez vous quotidien (visite d’une aide ménagère par exemple), évite de les appeler à ce moment. Tu peux demander à tes parents qu’ils t’aident si tu ne sais pas comment demander à tes grands parents.

  • Il ne faut pas que la conversation dure trop longtemps. Pas la peine de rester des heures au téléphone. 10-15 min suffisent si on s’appelle chaque jour pour se donner des nouvelles.

  • Dans la journée tu peux leurs envoyer des emails, des SMS, ou des WhatsApp s’ils ont l’application. Ils adorent en général recevoir des photos de toi faisant des activités ou des devoirs. Tu peux leur envoyer des photos et le lendemain vous pourrez les commenter.

Que dois-je raconter à mes grands-parents ?

  • Le plus simple est de raconter ton quotidien avec des détails. Il faut partager tes préoccupations quotidiennes. C’est souvent les petites choses que tu fais dans la journée qui les intéressent le plus. Des choses simples qui se passent dans ta vie, confiné(e) à la maison. Tu peux leur parler de tes amis. Tu peux aussi leur parler de tes soucis. Cela ne va pas les stresser. Au contraire ils auront l’impression d’être utile et cela leur fera oublier leur quotidien. Tu t’occupes d’eux aussi en leurs faisant partager tes inquiétudes et tes angoisses. Les grands parents adorent se sentir utiles. Et dans cette période de confinement ils se sentent souvent sans solutions à offrir aux plus jeunes.

  • Partager. Il est important aussi de partager le temps de conversation au téléphone. Là aussi hésites pas à leur poser des questions sur les activités de leur journée, sur ce qu’ils ont aimé faire. Il n’y a pas de conversations pas importantes. Si tu veux leur demander comment ils se sentent, s’ils ont bien dormi, ce qu’ils ont mangé, c’est parfait. Inutile de leur demander tous les jours s’ils sont inquiets ou stressés par la COVID-19. Tu peux leur en parler un peu mais l’objectif est d’essayer de parler d’autre chose que de cette épidémie.

  • Dans le contexte du confinement, il faut que tu les encourages aussi :

- A être prudent par exemple à éviter toutes les sorties à l’extérieur non absolument indispensables.

- A faire de la marche ou un peu de sport (gym) dans leur appartement, maison ou jardin s’ils ont la chance d’en avoir un.

- A faire des jeux avec toi. S’ils aiment un peu la technologie, fait leur télécharger sur leur téléphone ou leur tablette des jeux de société ou de cartes. Vous pourrez faire quelques parties à distances (Scrabble, Echecs, Uno ..).

- A respecter les mesures barrières comme le lavage des mains, et la distance physique à respecter. La plupart des gens respectent les consignes dans 70-80% des situations du quotidien mais prennent des risques dans 20-30% des situations. Par exemple, ils ne pensent pas que leur voisin qui veut s’approcher de leur fenêtre pour parler peut les contaminer.

Le temps des parents dans la conversation

  • Quand tu en marres de la conversation ou que tu devines que tes grands parents veulent raccrocher, alors propose à tes parents de continuer un peu la conversation. Comme cela tes parents pourront également prendre des nouvelles et s’assurer que tout va bien pour eux.

  • En priorité, tes parents devront demander à tes grands parents :

- Si ils ont accès à leurs traitement : il est possible par exemple de contacter la pharmacie proche de chez eux, ou celle où ils vont habituellement ou déposer les traitements dans la boite au lettre ou sur le paillassons si ils ne sont pas en mesure de se rendre à la pharmacie.

- Dans le cas où ils ont une maladie chronique ou besoin de soins journaliers, tes parents pourront contacter des aides à domiciles ou infirmières afin de leur transmettre des informations ou programmer des appels réguliers pour avoir de leurs nouvelles.

- Vérifier qu’ils aient la nourriture nécessaire pour leur quotidien. Tes parents pourront réaliser les courses à distance via un site internet et faire livrer les courses au domicile de tes grands parents.

- Vérifier qu’ils connaissent bien les mesures à prendre s’ils ont la grippe. Comment contacter le médecin par exemple (surtout si tes grands parents vivent dans des zones isolées).

Face au COVID-19, tout le monde à un rôle à jouer et ton action peut changer les choses !

3,455 vues