• Collectif

Le bilan orthophonique du langage oral expliqué aux parents

Sandrine LARGER, Clémence LENORMAND, Caroline MONNARD, Josée VESTA

(Orthophonistes), Dr Christophe-Loic GERARD, Dr Hugo PEYRE

Centre Référent des Troubles du Langage et des Apprentissages Centre d’Excellence des Troubles du Neurodéveloppement Hôpital Robert Debré, 75019 Paris



Le bilan orthophonique permet d’évaluer le langage de votre enfant afin d’affirmer ou non l’existence d’un retard ou d’un trouble dans son développement qui affecterait l’expression et /ou la compréhension. Celui-ci précède la mise en place d’une rééducation.

Il est effectué sur prescription médicale, la demande pouvant venir de la famille, d’un médecin ou de l’école.

Il est réalisé par un.e orthophoniste Diplômé.e d’État en cabinet libéral, en centre hospitalier, ou dans diverses structures comme les CMP, CMPP, CAMSP…

Il débute par un entretien permettant de faire le point sur l’histoire médicale et personnelle de l’enfant, ainsi que sur l’origine de la plainte (anamnèse). Il est ensuite effectué à partir d’une analyse clinique et d’épreuves étalonnées, laissées au libre choix du praticien. Il permet de situer les performances de l’enfant par rapport à une norme (âge ou classe).


Quels sont les domaines explorés à l’oral ?

Le langage de l’enfant va être exploré sur ces deux versants : expression et compréhension.

· Praxies bucco-faciales : réalisation des gestes simples ou complexes en rapport avec l’expression orale (mouvements de la langue, des lèvres, des joues)

· Articulation : capacité à produire les sons de la parole (ou phonèmes) de façon isolée (ex : /ch/, /j/, /s/, /z/, /t/, /d/, /l/, /r/… ). Le phonétisme est alors considéré comme complet (si l’enfant peut produire tous les phonèmes) ou incomplet.

· Phonologie :

- Production phonologique (= la parole) : capacité à enchaîner les phonèmes pour former des mots (ex : /l/-/u/-/n/-/è/-/t/ --> « lunettes»)

- Perception : capacité à différencier des mots proches (ex : « foire »/ « voir »)

· Lexique : vocabulaire employé et compris (verbes, noms communs, adjectifs, vocabulaire des émotions…)

- Lexique actif : vocabulaire utilisé en expression

- Lexique passif : stock de mots compris

· Morphosyntaxe : produire et comprendre les phrases

- Expression : associer et ordonner les mots, utiliser les marques grammaticales (conjuguer les verbes, marques singulier/pluriel/masculin/féminin…) et les mots outils (déterminants, prépositions…)

- Compréhension : comprendre les phrases plus ou moins longues et complexes

· Récit :

- Expression : capacité à organiser son langage pour raconter, à développer ses idées

- Compréhension : comprendre une histoire (chronologie des événements, idées explicites et implicites)

· Mémoire verbale à court terme : capacité à retenir une information et la restituer immédiatement (ex : une série de chiffres, des mots inventés appelés logatomes…)

D'une manière globale, on appréciera :

· l’intelligibilité, déterminée par la qualité de l’articulation et de la phonologie en premier lieu : comprend-on ce que l’enfant nous dit ?

· l’informativité : en dehors des difficultés articulatoires et phonologiques, l’enfant peut-il faire passer un message clair ?

· le discours : qualité des échanges lors de la conversation, répondre correctement aux questions de l'interlocuteur, cohérence des idées…

Autres domaines observés :

· la voix (intensité : forte, faible ?, voix rauque ?...)

· le débit (parole fluide? rapide ? lente ? présence d’un bégaiement ?...)

· la pragmatique (capacité à adapter son langage au contexte et à son interlocuteur, à comprendre l’implicite…)

→ Une anomalie détectée dans un de ces domaines pourrait amener à des bilans orthophoniques plus spécialisés.




Quels sont les objectifs du bilan du langage oral ?



Que se passera - t-il suite au bilan ?

A partir des éléments observés l’orthophoniste proposera ou non une rééducation et envisagera des examens complémentaires si nécessaire (examen ORL, bilan ophtalmologique, bilan psychologique, bilan psychomoteur…).

Lorsque cela est possible et parfois en collaboration avec d’autres professionnels de santé, il.elle posera un diagnostic : trouble spécifique du langage oral, retard d’acquisition, dyspraxie verbale, etc…

Il.elle remettra un compte rendu écrit aux parents.


Boîte à Questions

  • Pourquoi tous les bilans ne sont-ils pas identiques ?

L’orthophoniste dispose de multiples outils pour évaluer chaque domaine du langage oral. L’orthophoniste a la possibilité de choisir les tests pratiqués en prenant en compte l’âge de l’enfant et son développement.

  • Qu’est-ce qu’une épreuve étalonnée ?

Dans un test étalonné les résultats sont comparés à ceux des enfants de même âge ou de même niveau scolaire. Ainsi les scores de votre enfant sur une épreuve peuvent se situer dans une zone dite « moyenne » (si ses compétences correspondent à celles attendues pour son âge), dans une « zone inférieure » à la norme ou « supérieure ».

La répartition par rapport à la norme s’exprime souvent en terme de « déviation standard » (« ds ») ou de « percentile » (« p. »)






  • A partir de quel âge peut-on faire un bilan orthophonique du langage oral?

Le bilan du langage oral peut être réalisé :

- Dès lors qu’il y a une inquiétude sur le développement du langage venant des parents, et/ou du médecin traitant, des professionnels de la crèche, de l’école.

- Très précocement, dans le cadre de pathologies ayant un impact sur la communication verbale.

Il se réalise aussi chez les enfants en difficulté dans les apprentissages scolaires (lecture, orthographe, etc…) en cours élémentaire, au collège et au lycée.

  • Quand s’adresser à un Centre Référent des Troubles du Langage et des Apprentissages ?

Les Centres Référents sont composés d’une équipe pluridisciplinaire (médecins, orthophonistes, psychologues psychomotriciens, ergothérapeutes, enseignants…). D’une manière générale, Ils s’adressent à des patients bénéficiant déjà d’une rééducation orthophonique mais pour lesquels :

- Il persiste un doute diagnostique.

- La progression n’est pas satisfaisante.

- Il faut statuer sur la nécessité d’une orientation scolaire.

La demande, effectuée par les parents, doit être appuyée par des professionnels de santé.

  • Le bilan orthophonique est-il remboursé par la sécurité sociale ?

Oui, le bilan, comme les séances de rééducation, est remboursé (sécurité sociale + mutuelle complémentaire, CMU…) Les orthophonistes conventionnés-es ne pratiquent pas de dépassement d’honoraires, sauf situation exceptionnelle (demande de rendez-vous en dehors des horaires d'ouvertures du cabinet par exemple).

Chaque bilan doit être prescrit séparément : bilan du langage oral, bilan du langage écrit, bilan logico-mathématique…

  • Comment expliquer à mon enfant la consultation chez l’orthophoniste ?



48 Boulevard Serurier, 75019  Paris

©2020 par Dr Benjamin Landman. Service de pédopsychiatrie, CHU Robert Debré.