• Collectif

Mon enfant est en grande section de maternelle : Comment l’aider à se préparer pour apprendre à lire

Véronique Ansaldi, Valérie Lartot-Pierquin (orthophonistes), Christophe-Loïc Gérard (rééducateur fonctionnel), Hugo Peyre (pédopsychiatre). Centre de Référence des Troubles spécifiques des Apprentissages, Centre d’Excellence des troubles du Neurodéveloppement, Hôpital Robert Debré, Paris


La dernière année de maternelle est l’année de préparation à l’introduction du langage écrit: la lecture et l’écriture.

Dans cette fiche, nous décrivons les compétences qui doivent être en place avant le CP pour que l’apprentissage de la lecture se passe bien.

Des exercices pratiques sont proposés pour exercer votre enfant sur ces compétences préparatoires à l’apprentissage de la lecture.

Nous vous conseillons de réaliser ces exercices sur des séances de 20 minutes maximum (1 ou 2 séances par journée).

Lire, c’est identifier les mots écrits, c’est à dire décoder (trouver le son de ce qui est lu) et accéder au sens (comprendre ce qui est lu).

Pour identifier les mots écrits, il faut comprendre le fonctionnement du « code écrit » c’est à dire le rapport entre les lettres, ou les groupes de lettres et les sons.


Comprendre et dire : les compétences en langage oral

# Le langage oral est une compétence essentielle à l’apprentissage du langage écrit, tout autant sur le plan de l’expression (un vocabulaire riche avec des phrases bien construites) que sur le plan de la compréhension. De bonnes compétences en langage oral permettront à votre enfant de développer une lecture précise, une bonne compréhension et une meilleure orthographe.

# Des exercices pratiques pour exercer le langage oral sont proposés sur la fiche suivante : cliquer ici

# Tout au long de l'enfance, il est important de lire des albums à votre enfant, tout petit, en maternelle, et même en primaire ! Entendre les histoires que vous lui racontez l'aide à enrichir son vocabulaire et la construction de ses phrases. Mais vos explications sur l'histoire vont aussi l'aider à améliorer sa compréhension.


# En grande section de maternelle et au CP, il est important de montrer à votre enfant comment vous lisez : montrez-lui où vous commencez à lire, suivez la ligne avec votre doigt, arrêtez-vous parfois sur le mot que vous êtes en train de lire... cela l'aidera à faire le lien entre ce qu'il entend (l'oral) et ce qu'il voit (l'écrit).


Percevoir les sons de la langue et les signes visuels

La capacité de votre enfant à distinguer les sons de la langue et les signes visuels sont des compétences essentielles à l’apprentissage du langage écrit.

# Percevoir les sons de la langue

Exercice pratique : Pour exercer la perception des sons de la langue, vous pouvez demander à votre enfant, dans un environnement calme, si deux mots sont pareils ou différents (les mots différents seront cependant proches au niveau des sons).

« pont/bon », « bonnet/bonnet », « mie/nid », « malin/matin », « sachet/sachet »

# Percevoir les signes visuels

Pour apprendre à lire, votre enfant va devoir concentrer son attention sur des signes visuels et percevoir des différences subtiles entre ces signes visuels.

Exercice pratique : Pour exercer cette compétence, vous pouvez proposer à votre enfant des séries de signes et lui demander de repérer l’intrus.

Série 1 : ∞∞∞∞∞∞∞∞∞o∞∞∞∞

Série 2 : ˄ ˄ ˅ ˄ ˄ ˄ ˄ ˄ ˄ ˄ ˄ ˄ ˄



Savoir reconnaître les lettres


# Quand on parle d’apprentissage du langage écrit, on pense immédiatement à la reconnaissance des lettres (de leur nom puis de leur son). C’est effectivement un enjeu important car cette compétence permet de prédire la bonne acquisition du langage écrit par la suite.

# Evidemment, vous n’allez pas proposer toutes les lettres de l'alphabet à votre enfant. Nous vous conseillons de commencer par les voyelles puis les lettres de son prénom.

# Exercice pratique : Vous pouvez faire des grandes étiquettes que vous poserez au sol et vous demanderez à votre enfant de sauter sur telle ou telle lettre puis, dans un second temps, il les ramassera en vous les dénommant au fur et à mesure.



Faire le lien entre l’oral et l’écrit

Avant d’apprendre à lire, votre enfant doit être capable d’effectuer un certain nombre de liens entre l’oral et l’écrit, tels que se repérer dans l’ordre de la lecture, évaluer la longueur des mots, compter le nombre de mots dans une phrase, savoir distinguer les lettres d’autres signes, faire le lien entre les différentes écritures d’une même lettre.

Nous allons revenir sur chacune de ces compétences et vous proposer des exercices pratiques pour exercer votre enfant.

# Se repérer dans l’ordre de la lecture

Plusieurs mots vont permettre à votre enfant de se repérer dans l’ordre de la lecture : notamment les mots premier/dernier, début/fin, avant/après, gauche/droite.

Exercice pratique : Demandez à votre enfant de coller des images sur une flèche qui va de gauche à droite (sens de la lecture). Au fur et à mesure, vous verbaliserez : au début/en premier on colle la pomme, après on colle le bateau, après on colle la fleur, juste avant on a collé le bateau, après on va coller le loup (…), en dernier/à la fin on colle l’avion.

Puis dans un second temps, vous poserez des questions à votre enfant : qu'as-tu collé à la fin ? avant le bateau ? après le loup ? en premier ? (…)



Exercice pratique : Vous pouvez présenter un petit texte à l'enfant et lui demander : où est le titre ? où dois-je commencer à lire ? montre-moi avec ton doigt le sens de la lecture, montre-moi où l'histoire se termine... S’il y a une image, à ton avis de quoi va parler l’histoire ? quels sont les personnages ?


# Evaluer la longueur des mots

Il faut que votre enfant comprenne bien que la longueur du mot à l’écrit ne dépend pas de la taille de l’objet qu’il représente : un ours est plus grand qu’un parapluie et pourtant le mot « parapluie » est plus long car il s’écrit avec plus de lettres, parce qu’il contient plus de sons. Dans ce type d’exercice, on se réfère au mot et non pas à l’objet lui-même.


Exercice pratique : Retrouve à chaque fois le mot le plus long et le plus petit mot. Pour le dernier exercice, d’après la longueur des mots, où est écrit locomotive / riz ?








# Compter le nombre de mots dans une phrase

Accéder au repérage du mot : il faut que votre enfant parvienne à compter le nombre de mots dans une phrase entendue puis écrite.

Exercice pratique : Si je te dis « le vent souffle », combien y a-t-il de mots ? Combien vois-tu de mots dans la phrase ci-dessous : « Le chien dort sous le lit »

# Savoir distinguer les lettres d’autres signes

Exercice pratique : Entoure toutes les lettres, ce qui sert pour lire.


# Faire le lien entre les différentes écritures d’une même lettre.

Exercices pratiques : Relie les lettres qui vont ensemble.




Repérer et manipuler les sons

Un autre enjeu est le développement de la capacité à repérer et jouer avec les sons. Votre enfant doit pouvoir identifier et manipuler les syllabes puis, rapidement, les sons tout seuls. En effet la conscience des sons de la langue, la capacité de les repérer et de les manipuler, est un prédicteur de réussite de l'apprentissage de la lecture. Ce rapport entre les lettres et les sons est ce que l'on appelle la conscience phonologique. Vous avez certainement déjà entendu l'enseignante de votre enfant en parler ou vous l'avez peut-être lu sur le livret scolaire.

Exercices pratiques au niveau de la syllabe :

Combien de syllabes entends-tu dans les mots suivants ?




Entends-tu « to » quand je dis moto ? gâteau ? lapin ?

Coche la case où tu entends « ra » dans les mots suivants.




Exercices pratiques au niveau des sons :

· Exercices pratiques pour le repérage des sons :

Est-ce que tu entends « j » dans neige ? dans drapeau ?

Est-ce que tu entends « v » dans vélo ? dans métro ?

· Exercices pratiques sur les rimes :

L’enfant doit repérer si 2 mots se terminent pareil :

Est-ce que « voiture/peinture », « poisson/lapin », « bateau/gâteau » se finissent pareil ?


Avoir une bonne mémoire des sons

Pour apprendre à lire, il faut pouvoir bien mémoriser les sons.


Exercices pratiques :

Demandez à votre enfant de répéter :

Des mots longs (comme parachute, éléphant, tournesol, robinet).

Des mots compliqués (comme spectacle, escrime, crépuscule).


Bien associer les lettres et leur son

Pour lire et écrire il faut arriver à bien associer les lettres et leurs sons. Il est donc important que votre enfant ait une bonne connaissance du tracé des lettres et qu'automatiquement il puisse associer à un son la forme de la lettre.

Exercices pratiques :

- Vous pouvez lui proposer de grandes lettres à toucher en suivant de l'index la trajectoire du tracé tout en lui nommant plusieurs fois le son de la lettre, d'abord les yeux ouverts puis les yeux fermés.

- Dans un second temps vous pourrez lui proposer des tracés de lettre sur papier, à suivre avec des flèches jusqu'à ce qu'il parvienne enfin à écrire la lettre sans modèle lorsque vous lui donnez un son.


Faites la synthèse des compétences de votre enfant




Pour conclure

L'apprentissage de la lecture est une étape importante et souvent angoissante mais rassurez-vous : la grande majorité des enfants franchit aisément le cap !

Toutefois, si votre enfant présente des difficultés importantes dans l'un des domaines cités ou des difficultés dans plusieurs domaines, n'hésitez pas à consulter un ou une orthophoniste.

En bilan orthophonique, plusieurs tâches seront proposées à votre enfant et permettront de situer son développement dans les différents domaines par rapport à un groupe d'enfants du même âge. Si cela lui parait nécessaire l'orthophoniste vous proposera ensuite la mise en place de séances de rééducation qui aideront votre enfant à entrer dans l'apprentissage de l'écrit.

Pour que ces apprentissages se fassent correctement, il est nécessaire de s’assurer au préalable que votre enfant possède une bonne acuité auditive et visuelle et ne pas hésiter, en cas de doute, à demander un bilan ORL et/ou ophtalmologique.

48 Boulevard Serurier, 75019  Paris

©2020 par Dr Benjamin Landman. Service de pédopsychiatrie, CHU Robert Debré.