• Collectif

PPS, PAP, PAI, PPRE, GEVASCO : comment préparer la rentrée scolaire alors que l’école est fermée ?

Alicia COHEN (pédopsychiatre), Yamina COMIN (professeur des écoles spécialisée), Mathilde KERGROACH (Assistance sociale)

Unité Spécialisée diagnostic et traitement du TDAH - Centre d’excellence des troubles du neuro-développement, Hôpital R Debré, Paris, France


# Votre enfant a des difficultés scolaires. Ces difficultés vous sautent aux yeux en ce moment, car durant le confinement vous êtes amenés à travailler les leçons avec lui.


# Il faut profiter de cette période pour penser à des aménagements scolaires afin de donner une chance à votre enfant de pallier à ses lacunes.Un enfant laissé trop longtemps en difficultés importantes sur le plan scolaire s’expose à un risque de developper des troubles anxieux et émotionnels.


# Différents aménagements sont possibles en fonction du type et du degré de difficulté de votre enfant. Voici quelques pistes pour se repérer dans le jungle de acronymes (PPS, PAP, PAI, PPRE…) ☺ Ne paniquez pas. C’est en fait assez simple.




1- Le PPS : Projet personnalisé de scolarisation

Pour les élèves atteints d’un trouble ayant un retentissement moyen -sévère sur les apprentissages scolaires.

A qui s'adresse t il ?


Aux élèves avec une reconnaissance de handicap par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) dont la pathologie a un retentissement moyen -sévère sur les apprentissages scolaires. Par exemple, un enfant avec un Trouble du Spectre Autistique ou avec un Trouble Déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité.

A quoi sert-il ?


  • Permet une orientation scolaire ou médico-sociale : ULIS, cours à domicile, IME, UEMA, UEEA

  • Permet des aménagements de la scolarité si l'enfant a des prises en charge extérieures comme une rééducation orthophonique ou en psychomotricité

  • Permet certains aménagements du travail scolaire en classe comme un allègement de la quantité de travail, la mise a disposition de l'enfant de polycopiés des cours, ou un tiers temps pour les évaluations

  • Permet l'accès à une mesure d’accompagnement comme une AESH (Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap)

  • Permet l’attribution de matériels pédagogiques adaptés comme un ordinateur

Comment et auprès de qui formuler sa demande ?


  • C'est une concertation entre la famille, le responsable de l’établissement et l'enseignant référent.

  • L'équipe pédagogique va alors rédiger le Geva-sco en collaboration avec la famille. Le sigle GEVA-Sco signifie : « Guide d'évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation ». Ce document permet de regrouper les principales informations sur la situation d’un élève afin qu’elles soient prises en compte pour l’évaluation de ses besoins de compensation par la MDPH. Le Geva-sco est le plus souvent réalisé lors de Réunions d’Equipe Spécialisée (ESS) composée de professionnel de l’école, de l’enseignant référent, des parents et de l’élève.

Qui fait le certificat médical ?


Le certificat médical est rédigé par le medecin/psychiatre traitant de l’enfant.

Télécharger les documents pour le PPS :

# le certificat médical MDPH : ICI

# la demande des parents MDPH : ICI


Durant le confinement, le Geva-Sco ne peut être établi à distance, cependant tous les enseignants référents handicaps restent joignables. N’hésitez pas à les joindre rapidement si vous avez un renouvellement de PPS ou un projet à réaliser. Les EES non tenus ne pourront pas toutes être reportées. En accord avec la MDPH, il y aura une priorisation sur les situations urgentes dès la reprise enclenchée.

N’attendez pas la fin du confinement pour vous en inquiétez, c’est une procédure longue qui nécessite un avis de la MDPH, un avis des enseignants (Geva-Sco) et enfin un certificat médical. Même incomplet prenez date avec la MDPH pour mettre votre dossier dans la file d’attente. Dans certaines régions, il faut parfois 6 mois pour avoir la décision de la MDPH.


2- Le PAP : plan d'accueil personnalisé / Pour les élèves atteints d’un trouble ayant un retentissement léger -moyen sur les apprentissages scolaires.

A qui s'adresse-t-il ?


Aux élèves atteints de troubles des apprentissages évoluant sur une longue période nécessitant des aménagements et adaptation de nature pédagogique mais SANS nécessiter une reconnaissance du handicap. Il est plutôt destiné au forme légère-moyenne de handicap c’est à dire avec un retentissement léger -moyen sur les apprentissages scolaires. Par exemple, un enfant avec un trouble des apprentissages peu invalidant.

A quoi sert-il ?


C’est un outil qui permet d'avoir une attention particulière sur l'enfant et savoir comment adapter la façon de l'évaluer tout au long de sa scolarité.

Comment et auprès de qui formuler la demande ?


# Le PAP peut être proposé par le médecin référent, le conseil de classe, et le chef d’établissement doit recueillir l’accord de la famille. Il peut également être demandé directement par la famille.

# Le médecin scolaire fait le constat des troubles en fonction de l'examen clinique et des bilans cognitifs (=intellectuels ou trouble de l’attention ou dysgraphie…etc, etc) – En général, il y a un formulaire que rempli le médecin scolaire mais parfois l’école demande à ce que ce formulaire soit rempli par le médecin référent

# le PAP est ensuite élaboré par l’équipe pédagogique, qui associe les parents et les professionnels concernés. La mise en œuvre du PAP est assurée par les enseignants au sein de la classe.

Qui fait le certificat médical ?


Il n’y a pas de certificat médical à produire. Mais une lettre du médecin référent est importante pour motiver la demande du PAP. En générale il s’agit d’un courrier simple, expliquant le trouble et les différentes demandes d’aménagement envisagés par le médecin référent

Durant le confinement – Pas de stress. C’est une mesure assez simple à mettre en place, qui est une sorte de contrat entre l’école, le médecin de votre enfant et vous. Donc avant la fin du confinement, vous pouvez déjà réunir tous les documents nécessaires à l’établissement du PAP : vous pouvez solliciter le pédopsychiatre par téléconsultation pour qu'il propose des aménagements scolaires adéquats au trouble de votre enfant, vous pouvez envoyer un email à la direction de votre école – qui continue de travailler pendant le confinement. Cela pourra permettre à la direction de votre établissement de prévoir la mise en place du PAP à la reprise cette année ou en septembre prochain.

Le document officiels de PAP est en Annexe 1.


3- Le PAI : Projet d'Accueil Individualisé / Pour les élèves atteints de maladie chronique (ex : asthme), d’allergie et d’intolérance alimentaire ou nécessitant la prise d’un traitement à l’école MAIS SANS retentissement direct sur les apprentissages

A qui s'adresse-t-il ?


Aux élèves atteints de maladie chronique (ex : asthme), d’allergie et d’intolérance alimentaire. Sans retentissement direct sur les apprentissages scolaires Chaque élève titulaire d’un PAI peut ainsi bénéficier de son traitement ou de son régime alimentaire, assurer sa sécurité et pallier les inconvénients liés à son état de santé, tout en restant dans un cursus ordinaire.

A quoi sert-il ?


#Le PAI facilite l’accueil de l’enfant atteint d'une pathologie à l’école. Il précise le rôle de chaque membre de l'équipe pédagogique dans le cadre de ses compétences. Pour cela, le médecin de l’éducation nationale doit expliquer à toute l'équipe la prescription médicamenteuse et les gestes nécessaires à faire en cas de besoin, devant des manifestations allergiques par exemple.

Comment et auprès de qui formuler la demande ?

La demande est faite par la famille, ou par le chef d’établissement en accord et avec la participation de la famille. Le PAI est rédigé par le médecin scolaire à partir des besoins thérapeutiques de l'enfant, précisés dans l’ordonnance signée du médecin qui suit l’enfant dans le cadre de sa pathologie, puis signé par le chef d’établissement et la famille. Chaque personne s’engageant à participer à son application est invitée à le signer.

Un certificat médical doit être réalisé par le médecin référent de votre enfant. Cela peut être un diabétologue, un pneumologue, un pédiatre, un médecin généraliste ou encore un pédopsychiatre si ce dernier prescrit un traitement que votre enfant doit prendre durant les horaires de cours. Il y a parfois un formulaire qu’il faut demander au directeur de l’établissement

Durant le confinement, pas de stress, le PAI peut se mettre en place à tout moment de l’année. Il est très facile à mettre en place. Le plus simple est de prendre contact avec le directeur de l’établissement. Il vous enverra le formulaire que le médecin/spécialiste traitant de votre enfant devra remplie. Si besoin vous pouvez envoyer ce formulaire au médecin qui le remplira et vous le renverrez. Tout cela vous fera gagner du temps.

Il n’y a pas de formulaire type de PAI. Cela change souvent d’une académie à l’autre ou d’une école à l’école.


4 - Le PPRE : Plan Personnalisé de Réussite Éducative / Pour les élèves ayant des difficultés d’apprentissage scolaire non liée à un trouble connu

A qui s'adresse-t-il ?


Aux élèves qui risquent de ne pas maîtriser certaines connaissances et compétences attendues à la fin d’un cycle d’enseignement.

A quoi sert-il ?


Il formalise et coordonne les actions conçues pour répondre aux difficultés que rencontre l’élève, allant de l’accompagnement pédagogique différencié conduit en classe par ses enseignants, aux aides spécialisées ou complémentaires.

Comment et auprès de qui formalisé la demande ?


# Le PPRE est mis en place par le chef d’établissement, à l’initiative des équipes pédagogiques.

# Le PPRE organise des actions ciblées sur des compétences précises, sur proposition des équipes enseignantes qui ont établi préalablement un bilan précis et personnalisé des besoins de l’élève. Il est formalisé dans un document qui précise les objectifs, les ressources, les types d’actions, les échéances et les modalités d’évaluation.

# Le PPRE doit être discuté avec les parents et présenté à l'élève.

Il n’y a pas de certificat médical à fournir. Le PPRE est une procédure qui est réalisée par l’école. C’est le directeur avec ses équipes et les parents qui le décident. Parfois pour aider les élèves les plus en difficulté, le directeur peut vous proposer de solliciter le RASED, Réseau d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté. C’est une équipe qui vient directement au sein de l’école pour aider quelques élèves en difficultés.

Durant le confinement, Pas de stress. Le PPRE est plutot décidé en début d’année scolaire. Vous pouvez contacter les professeurs de votre enfant via le portail internet de l'établissement afin de commencer à discuter des objectifs de votre enfant dès la rentrée prochaine 2020-2021 si vous trouvez que votre enfant est très en difficultés

Il n’y a pas de formulaire type de PPRE. Il n’y a pas de documents spécifiques à fournir à l’école. La plupart du temps c’est les enseignants qui vous parleront de ce projet de PPRE

48 Boulevard Serurier, 75019  Paris

©2020 par Dr Benjamin Landman. Service de pédopsychiatrie, CHU Robert Debré.